La sophrologie

Le terme de sophrologie est crée en 1960 par le Pr. Aflfonso Caycedo, neuropsychiatre d’origine colombienne. Inspirée de l’hypnose et de disciplines orientales telles que le yoga ou le zen. Cette pratique psychocorporelle s’appuie sur la détente physique, obtenue grâce à des exercices de respiration, et la visualisation d’images positives.
_CR_4733reduitKONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAyouth-570881_640REB enceinte1ID-10041097bisparents-406325_1280enfantsreduitEmmamodèle 5

La sophrologie se pratique en séances individuelles, en groupes ou en atelier. Elle est destinée aux particuliers ou aux entreprises. La sophrologie s’adresse à un public hétéroclite à partir de 5 ans suivant la maturité, elle se pratique en protocole de plusieurs séances.

La sophrologie permet la gestion :

  • du stress et des angoisses,
  • de la douleur (fibromyalgie),
  • des troubles du sommeil,
  • des problèmes liés à l’alimentation,
  • de certaines phobies ( les transports, la foule, de certains animaux, etc.),
  • des acouphènes.
  • du sevrage de certaines addictions.

La sophrologie facilite la préparation mentale pour :

  • passer des examens scolaires ou professionnels,
  • des examens médicaux,
  • un entretien professionnel,
  • une représentation artistique,
  • réussir des compétitions sportives.

      En améliorant les capacités de concentration, de mémorisation et en évacuant le stress.

La sophrologie s’effectue aussi en accompagnement :

  • à l’accouchement,
  • à la parentalité (FIV, Adoption, etc.),
  • de certaine maladie (Cancer, Alzheimer, Fibromyalgie, etc.).

 

La sophrologie n’a pas pour but d’établir un diagnostic, de modifier un traitement médical. Elle ne doit en aucun cas dispenser d’une consultation médicale, quels que soient les symptômes.